Sélectionner une page
Ne confondons pas les toilettes et la poubelle !

Ne confondons pas les toilettes et la poubelle !

Ne confondons pas les toilettes et la poubelle !

Ne jetez plus vos lingettes hygiéniques, désinfectantes… ou serviettes périodiques dans les toilettes !

Même dites « biodégradables », ces lingettes à usage unique n’ont pas le temps de se dégrader et peuvent boucher vos toilettes et les canalisations. Agglomérées entre elles, elles obstruent le réseau de collecte qui amène vos eaux usées à la station d’épuration.

Alors où jeter les lingettes hygiéniques, serviettes périodiques… ?

Ces déchets doivent être jetés dans le bac noir d’ordures ménagères.

Pourquoi ne faut-il pas jeter ces déchets dans les canalisations ?

Chaque jour, les agents du service eau et assainissement de la Communauté d’Agglomération retrouvent, pris dans les grilles près des bassins de traitement, quantité de lingettes hygiéniques et de serviettes périodiques.

Dans nos stations d’épurations, comme partout en France, ces déchets bouchent les pompes, obstruent les grilles et sont à l’origine de pannes importantes, empêchant le bon traitement des eaux usées.

Ces déchets, jetés dans les canalisations, sont un fléau pour l’environnement. Cela entraîne parfois des déversements directs d’eaux usées dans les cours d’eau et des surcoûts de fonctionnement importants.

Le Saviez-vous ?

Les interventions d’entretien et de débouchage des canalisations du territoire se multiplient et peuvent à la longue contribuer à l’augmentation des coûts de l’assainissement et à terme, du prix de l’eau et de votre facture.

Alternatives aux lingettes jetables :

1. Un gant de toilette humide, un peu de savon et hop, le tour est joué !

2. Les lingettes lavables : en éponge, en coton, en microfibres ou en bambou, que l’on peut réaliser soi-même (vidéos de tutoriels accessibles sur Internet), ou trouver facilement en boutique, en supermarché ou sur Internet.

La planète vous remerciera et votre portefeuille aussi, puisque vous ferez également une économie !

Ensemble modernisons la gestion des déchets ménagers.

Les déchèteries restent ouvertes aux horaires habituels

Les déchèteries restent ouvertes aux horaires habituels

 Pas de changement pour les déchèteries.

Durant le confinement, les déchèteries de Chauny, Beautor et Tergnier restent ouvertes aux horaires habituels, tout comme la ressourcerie.

Nous vous rappelons cependant qu’il est impératif de respecter les gestes barrières et de porter le masque même en extérieur ;

les services de la communauté d’Agglomération Chauny Tergnier La Fère toujours à votre service.

Challenge Aero Aventure

Challenge Aero Aventure

Jusqu’au 21 mars, Atmo Hauts-de-France  et les partenaires du projet franco-belge TransfAIR recherchent 150 familles, dont 50 résidents dans la Région Hauts-de-France  afin de participer au challenge « Aero Aventure ».

Au programme : des défis et des surprises pour toute la famille, reçus chaque mois dans votre boîte aux lettres et par email.

1 à 2 heures par semaine suffiront pour découvrir l’air sous ses différentes facettes. S’amuser, apprendre, découvrir, s’étonner, tout en étant guidés

Avec l’Aero Aventure, c’est toute la famille qui pourra s’amuser !

Plus d’informations sur http://bit.ly/AeroAventure

 

Gaspillage alimentaire

Gaspillage alimentaire

Stop au gaspillage alimentaire

Le saviez-vous ? Chaque année en France, près de 10 millions de tonnes de nourritures consommables sont gaspillées, soit l’équivalent de 150 kg/hab/an. Dans les ordures ménagères et assimilées (bac noir), on trouve l’équivalent de 30 kg/hab/an de déchets alimentaires, dont 7 kg de produits alimentaires encore emballés.

Sachons aussi que de la production à la consommation, ce sont entre 90 et 140 kg de nourritures par an et habitant qui sont gaspillés…

Comment limiter ce gâchis ?
Des gestes simples pour éviter le gaspillage

    • Acheter ce dont on a besoin et en juste quantité,
    • Bien ranger son réfrigérateur pour pouvoir surveiller les dates limites de conservation (DLC), 1er arrivé, 1er sorti,
    • Préparer et cuisiner la juste quantité,
    • Utiliser les restes pour préparer de nouveaux plats : https://www.cuisineaz.com/recettes-anti-gaspi-p153

PENSEZ AU COMPOSTAGE de vos déchets organiques !

Si vous devez vraiment jeter, vous pouvez composter vos déchets : épluchure ou reste de fruit, de légume pourris ou cuits, marc de café, filtre, sachet de thé, restes de repas (pâte, riz, pain…), coquille d’œuf concassée. (Eviter de composter des restes de viandes et de poissons afin de ne pas attirer les nuisibles).

Avantages du compostage :

  • Produire du compost maison (terreau),
  • Réduire la quantité de déchets organiques présentée dans la poubelle d’ordures ménagères (bac noir).

Acheter malin, bien conserver les aliments et les cuisiner astucieusement c’est donc éviter le gaspillage alimentaire, économiser de l’argent et c’est bon pour l’environnement.

Pour aller plus loin :

Date limite de consommation (DLC) et date de durabilité minimale (DDM) : Ce que vous devez savoir

Résultats de l’étude de l’ADEME sur le gaspillage :

Ensemble modernisons la gestion des déchets ménagers

Le Relais – Collecte des Textile, Linge de maison, Chaussures

Le Relais – Collecte des Textile, Linge de maison, Chaussures

Les vêtements, le linge de maison et les chaussures aussi se recyclent

Le saviez-vous ?

Chaque année en France, 700 000 tonnes de vêtements sont vendues et seulement 160 000 tonnes sont recyclées.
Nous jetons en moyenne 12 kg de vêtements par an et par habitant, moins de 3kg sont recyclés !

Alors, comment donner une seconde vie à nos vêtements démodés, usagés, trop petits, etc. ?

Des gestes simples pour recycler dans le cadre de l’économique circulaire :

Je répare :
faire réparer ses vêtements et chaussures, permet d’allonger leur durée de vie. Il existe certainement un cordonnier, une couturière près de chez vous.

Je vends :
en ligne : par exemple je mets une annonce sur Vinted, Leboncoin, Marketplace sur Facebook…

Je donne :
autour de moi : famille, amis, voisins, ressourceries

Je jette :
dans les bennes « Le Relais ». Il en existe 69 réparties sur tout le territoire de la Communauté d’Agglomération.
Pour trouver une benne Le Relais : https://www.lerelais.org/oudonner.php

Attention : les vêtements, le linge de maison et les chaussures sont interdits dans le bac noir des ordures ménagères et dans le bac jaune du tri sélectif, seules les bennes à vêtements peuvent les réceptionner !

    • Grâce à vos dons, le Relais récupère chaque semaine plus de 1 800 tonnes de textiles. Ces textiles sont acheminés vers des centres de tri pour connaître différents sorts selon leur état et leur qualité :
      Les textiles utilisables en l’état sont revendus à bas prix dans les 73 boutiques « Ding Fring » du Relais,
    • Les textiles qui ne peuvent plus être portés sont recyclés par le Relais dans le cadre de la production de chiffons d’essuyage pour l’industrie, ou pour la fabrication de matières à partir desquelles est notamment fabriqué l’isolant Métisse®,
    • La matière non valorisée représente 3 % des volumes collectés, dont la majeure partie sera utilisée en valorisation énergétique. Soit une valorisation de nos vêtements à 97%.

Pour en savoir plus : https://www.lerelais.org/index.php

Allons plus loin :

La loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire donne un grand coup d’accélérateur à la transition écologique. Elle marque une étape importante pour la filière TLC (Textile d’habillement, Linge de maison & Chaussure), résolument engagée dans la voie du développement durable, et complète les initiatives déjà prises dans ce sens.

https://www.textile.fr/documents

Ensemble modernisons la gestion des déchets ménagers.