Sélectionner une page
Ce jeudi 14 novembre, HORTIBAT, chantier maraicher et espaces verts de Tergnier accueillait la première rencontre des différentes structures de L’IAE (Insertion par l’activité économique) du territoire. En présence de Bernard Bronchain, Président de la CACTLF, de Christian Crohem, Maire de Tergnier et de Michel Carreau et Caroline Varlet, Conseillers départementaux. Ce rassemblement avait pour objectif de présenter les différents organismes d’insertion socioprofessionnelle.

Sur le département, beaucoup de personnes sont confrontées aux difficultés de retrouver un emploi. Aussi il existe de nombreuses structures permettant de les accompagner dans leurs démarches de réinsertion, formation et de retour à l’emploi. Parmi ces nombreuses structures cinq étaient présentent lors de cette matinée :

Les chantiers d’insertions de la Communauté d’Agglomération ont permis en 2018, à 48 postulants de participer à des travaux de rénovation, de réhabilitation de monuments cultuels ou patrimoniaux. 28 ont pu être mis en relation avec des entreprises du territoire lors de stages et 13 d’entre eux ont trouvé une formation professionnelle. Chaque année le service enregistre de très bons résultats.

L’association Hortibat située à Tergnier offre une réinsertion autour de chantiers de maraîchage et de création et d’entretien d’espaces verts.

La ferme de Moyembrie à Coucy le Château accueille quant à elle des détenus en fin de peine afin de les accompagner dans leur retour à la vie active. Elle accueille 50 candidats pour un taux de sortie positive de 60%.

L’association Défi-Service de Saint-Quentin, dont l’un des établissements est à Tergnier, met en situation de travail des demandeurs d’emploi sur les postes d’aide à domicile, de garde d’enfants ou pour de petits travaux. L’association a accompagné 60 salariés en 2018 soit 34 équivalents temps pleins pour 98% de réussites.

L’entreprise OSMOZ, dernière étape avant la reprise d’une activité professionnelle, permet aux demandeurs d’emplois déjà qualifiés de parfaire leurs compétences et leur autonomie. Osmoz travaille de plus en plus avec les entreprises afin de répondre à des appels d’offres. Exemple de chantiers : Espaces verts du Lidl de Chauny. Osmoz enregistre également de bons résultats de retour à l’emploi.

Ces différentes structures sont aidées financièrement par le Département et la DIRECCTE*.

Au vu du succès de cette première rencontre, les différents partenaires étaient d’accord pour proposer régulièrement ces temps d’échange.

* Directions régionales des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi.

Pour en savoir plus sur les chantiers d’insertion de la Communauté d’Agglomération