Sélectionner une page
Urbanisme – Programme Local de l’Habitat (PLH)

La Communauté d’Agglomération s’engage en faveur de l’amélioration de l’habitat

Fin 2018, le Conseil communautaire de l’Agglomération s’est prononcé en faveur de la mise en place de deux dispositifs d’aides à l’amélioration de l’habitat privé, avec l’objectif de lutter contre l’habitat indigne et la précarité énergétique.

Une étude préalable à la mise en oeuvre d’un dispositif d’aide à l’amélioration de l’habitat a permis de définir l’opportunité, la faisabilité et les conditions de mise en oeuvre d’un nouveau dispositif d’aide à l’amélioration du parc de logements privés anciens sur l’ensemble du territoire de l’Agglomération. Cette étude a préconisé la mise en place de deux dispositifs, une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat Renouvellement Urbain (OPAH-RU) multi-sites sur six communes de la Communauté d’Agglomération (Beautor, Chauny, La Fère, Saint-Gobain, Sinceny et Tergnier) et un Programme d’Intérêt Général (PIG) communautaire sur le reste du périmètre de l’Agglomération.

Des permanences pour vous informer

L’OPAH/RU et le PIG contribuent à des objectifs relativement similaires en matière de logement. Leur différence tient au périmètre géographique. L’OPAH/RU a pour cible des quartiers présentant un bâti dégradé, voire indigne, et confrontés à des phénomènes de vacance de logements, de dévalorisation immobilière, d’insuffisance de logements ou de commerces. Le PIG aura pour
objectif prioritaire la lutte contre la précarité énergétique dans les logements en propriété occupante et locatifs privés, et veillera ensuite à la mise en oeuvre de travaux d’adaptation des logements au vieillissement et au handicap. Il visera aussi à lutter contre l’habitat indigne ou très dégradé.
Ces deux opérations seront menées conjointement pour une durée de 5 ans. Le suivi animation de l’OPAH/RU a été confié à la société Page 9 et celui du PIG à l’association SOLIHA Aisne qui organisent des permanences sans rendez-vous afin de renseigner toute personne intéressée par le montage de dossier d’aides à l’amélioration de l’habitat (voir ci-contre les lieux, jours et heures de ces permanences).

Des objectifs ambitieux… et des retombées significatives attendues pour l’artisanat local

Cette politique menée par la Communauté d’Agglomération en matière d’habitat vise à réhabiliter 210 logements sur 5 ans dans le cadre de l’OPAH/RU et 520 logements sur la même période pour le PIG.
En plus des crédits importants mobilisés par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat et par l’Etat, la Communauté d’Agglomération consacrera 2 millions d’euros sur ses fonds propres pour accompagner les familles aux revenus modestes dans leurs projets d’amélioration de l’habitat.
Cette politique menée à destination des habitants du territoire aura des incidences directes sur l’activité des artisans locaux, qui verront leur carnet de commandes se remplir grâce à la politique d’aide mise en œuvre. C’est en tout cas le souhait de la Communauté
d’Agglomération, qui voit donc dans cette démarche un double objectif d’amélioration de l’habitat et des conditions de vie des habitants et de dynamisation de l’activité économique locale.

Entretien avec Sandra GRAVE-FRANZ, conseillère technique chez SOLiHA

Com’Agglo : Afin de préparer leur visite, quels documents sont nécessaires aux habitants pour l’étude de leur dossier ?
S. GRAVE-FRANZ : Avant toute chose, nous avons besoin de consulter le dernier avis d’imposition et de connaître le type de travaux souhaité. Ensuite les personnes peuvent venir avec tous documents précisant leur situation personnelle et/ou professionnelle.

Com’Agglo : Quels types de travaux peuvent prétendre à une aide ?
S. GRAVE-FRANZ : Les travaux permettant une économie et un gain énergétique (isolation, changements des portes et fenêtres, chauffage…). Les aides sont accordées aux travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25% (estimation faite lors du montage du dossier).

Com’Agglo : Quel est votre rôle ?
S. GRAVE-FRANZ : Je suis là pour écouter et accompagner dans la constitution des dossiers. J’aide à l’exécution des démarches en ligne et j’apporte un conseil technique. Je suis les personnes tout au long de la procédure, ainsi elles n’ont qu’un seul interlocuteur. En cas de non éligibilité je les conseille sur les autres aides auxquelles elles peuvent prétendre.

Com’Agglo : À qui s’adressent les permanences de SOLiHA et de Page9 ? 
S. GRAVE-FRANZ : Elles sont accessibles à tous les habitants de la Communauté d’Agglomération. Les permanences et les conseils sont gratuits et nous recevons tout au long de l’année.

Com’Agglo : Quelle est la durée moyenne de traitement d’un dossier ?
S. GRAVE-FRANZ : Tout dépend du type de projet, de la rapidité de rassemblement des documents administratifs et de la durée des travaux à réaliser. Mais une procédure peut durer entre une semaine et plusieurs mois. Les démarches en ligne permettent de réduire certains délais.

Des permanences sans rendez-vous

Tous les mercredis

  • de 10h à 12h à LA FÈRE (locaux de la CACTLF – 16 rue Albert Catalifaud)
  • de 14h à 16h à SAINT-GOBAIN (Ancien trésor public – 9 rue de Montevideo)

Tous les vendredis

  • de 10h à 12h à CHAUNY (Pépinière Innovalis – 3 rue Georges Pompidou, entrée face au magasin Kiabi)
  • de 14h à 16h à TERGNIER (Espace « Au fil de l’eau » Centre social multi-accueil – 133 avenue Jean Jaurès)

Page9 Picardie Centrale
contact@page9.fr / page9nn@page9.fr